Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Centre documentaire > Fonds collectés > Fonds personnels

Édouard Branly (1844-1940)

L’ENS a déposé au CAPHÉS une collection essentiellement composée de thèses (imprimées) de doctorat de physique, soutenues à l’Université de Paris, ayant appartenu au physicien Édouard Branly, ainsi que le texte dactylographié de sa biographie entreprise par sa fille, Élisabeth. Ces thèses et ce dossier biographique (représentant un volume d’une boîte d’archives) ont été donnés à l’ENS en 1995 par la petite-fille d’Édouard Branly, Marion Tournon-Branly.
Le fonds est classé par ordre chronologique des thèses.

Total des titres  : 36 titres
Périodisation du fonds  : de 1847 à 1878
Ouvrage le plus ancien  : Jules-Célestin Jamin. Mémoire sur la réflexion métallique. Paris, 1847.
Ouvrage le plus récent  : Exposé des titres scientifiques du Docteur J.-M. Charcot. Versailles, 1878.
Années les plus représentées  : années 1870 (18) et 1850 (12).
Langues les plus représentées  : français.
Thématiques du fonds : essentiellement des thèses de physique.
Cote BRA