Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Centre documentaire > Fonds collectés > Fonds personnels

Édouard Branly (1844-1940)

L’ENS a déposé au CAPHÉS une collection essentiellement composée de thèses (imprimées) de doctorat de physique, soutenues à l’Université de Paris, ayant appartenu au physicien Édouard Branly, Ces thèses ont été données à l’ENS en 1995 par sa petite-fille, Marion Tournon-Branly.
Le fonds est classé par ordre chronologique des thèses.

Total des titres  : 36 titres
Périodisation du fonds  : de 1847 à 1878
Ouvrage le plus ancien  : Jules-Célestin Jamin. Mémoire sur la réflexion métallique. Paris, 1847.
Ouvrage le plus récent  : Exposé des titres scientifiques du Docteur J.-M. Charcot. Versailles, 1878.
Années les plus représentées  : années 1870 (18) et 1850 (12).
Langues les plus représentées  : français.
Thématiques du fonds : essentiellement des thèses de physique.
Cote BRA