Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Centre documentaire > Fonds collectés > Fonds personnels

Jean-Jacques Salomon (1929-2008)

Jean-Jacques Salomon a désiré léguer sa bibliothèque de travail concernant la politique de la science au CAPHÉS. Élève notamment de Georges Canguilhem, il a sans doute été sensible au fait que la bibliothèque et les archives de l'un de ses maîtres étaient déposés au CAPHÉS, mais il a également été intéressé par le projet scientifique lui-même, conscient de l'originalité de la collection qu'il avait rassemblée.

Fortement impliqué lui-même dans la politique de la science, Jean-Jacques Salomon fut Chef de la Division des politiques de la science auprès de la Direction de la science, de la technologie et de l'industrie à l'OCDE pendant de nombreuses années. Il a également occupé la chaire "Technologie et société" au CNAM.
La collection d'ouvrages donnée au CAPHÉS témoigne de tous les aspects de ses préoccupations scientifiques : on y retrouve les thèmes du nucléaire, de la responsabilité scientifique, de l'éthique (et notamment de la bio-éthique), des risques technologiques, de l'écologie, autant de questions qui ont occupé la 2e moitié du XXe siècle et qui restent d'actualité.

Fonds classé selon l’ordre donné par Jean-Jacques Salomon.

Total des titres : 711 titres dont 5 titres de périodiques
Périodisation du fonds : de 1946 à 2008
Ouvrage le plus ancien : Denis de Rougemont. Lettres sur la bombe atomique. Paris, impr. 1946.
Ouvrage le plus récent : Forum OCDE 2008. Changement climatique, croissance, stabilité : coup de projecteur. Paris, 2008 (Supplément de « L’Observateur de l'OCDE » (décembre 2008)).
Années les plus représentées : années 2000 (175) ; années 1970 (152), années 1980 (138), années 1990 (130).
Langues les plus représentées : français (63%), anglais (35%).
Thématiques du fonds : Fonds de politique de la science autour de la responsabilité scientifique. Les thèmes émergeant sont notamment le nucléaire, l’éthique (et notamment la bio-éthique), les risques technologiques, l’écologie.
Cote SAL