Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Centre documentaire > Fonds collectés > Fonds personnels

Liste des fonds

Fonds Nándor Balázs
Quelques ouvrages ont été prélevés de la bibliothèque personnelle de Nándor Balázs et donnés au CAPHÉS par sa veuve en remerciement de l’accueil reçu à l’ENS par ce physicien hongrois émigré aux États-Unis.

Fonds Guy Beaujouan
Conservateur du Patrimoine, historien des sciences médiévales, professeur à l’EPHE, les archives de travail de Guy Beaujouan sont conservées actuellement au CAPHÉS. Elles seront classées par Thérèse Charmasson.

Fonds Raisa L. Berg
L'une des filles de Raisa L'vovna Berg a hérité de sa mère sa bibliothèque d'ouvrages de génétique en russe. Le CAPHÉS les a acceptés en don.

Fonds Janine Bertier
Directrice de recherche au CNRS, éditrice reconnue de textes aristotéliciens, Janine Bertier s’est spécialisée en histoire de la médecine et de l’arithmétique antiques. Sa bibliothèque de travail et ses archives ont été données au CAPHÉS.

Fonds Yves Bouligand
Les archives de travail et un ensemble d'ouvrages ayant appartenu au biologiste Yves Bouligand ont été confiés au CAPHÉS pour leur valorisation scientifique. 

Fonds Édouard Branly
L’ENS a déposé au CAPHÉS une collection de thèses de physique lui ayant appartenu, ainsi que le texte dactylographié rédigé par sa fille relatif à sa biographie.

Fonds Pierre Buser
Pierre Buser a souhaité faire don au CAPHÉS d’un ensemble d’ouvrages consacrés au cerveau.

Fonds Georges Canguilhem
Le fonds est constitué à la fois de sa bibliothèque personnelle et de ses archives de travail.

Inventaire : Archives.Canguilhem.pdf

Fonds Pierre Costabel
Jean-Robert Armogathe a confié au CAPHÉS la partie des archives de travail de Pierre Costabel qui relevaient de sa responsabilité. Il s’agit d’un ensemble de dossiers thématiques consacrés à des savants.

Inventaire : Archives.Costabel.pdf

Fonds Claude Debru
Fonds en cours de constitution, Claude Debru a confié au CAPHÉS la documentation rassemblée pour écrire ses ouvrages, également une collection de monographies et de périodiques.

Fonds Jean-Yves Dupont
Historien de la mécanique au XIXe siècle et de l’enseignement scientifique, Jean-Yves Dupont a constitué une importante documentation pour ses recherches. Sa bibliothèque et ses archives de travail ont été confiées au CAPHÉS.

Fonds Françoise Francioli
Françoise Francioli a donné au CAPHÉS une collection d’ouvrages de logique et de philosophie mathématique.

Fonds Michel et Nicole Hulin
Nicole Hulin, physicienne, historienne de l’enseignement scientifique, a donné au CAPHÉS une collection d’ouvrages de physique pour permettre d’en faire l’histoire. Ces ouvrages (axés pour un certain nombre d’entre eux sur la physique du solide) appartiennent à sa bibliothèque personnelle, mais également à celle de son mari, Michel Hulin (1936-1988), physicien, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, qui fut notamment Directeur du Palais de la Découverte.

Fonds Claude Imbert
Claude Imbert, professeur de philosophie à l’ENS, a donné au CAPHÉS une petite collection d’ouvrages de philosophie contemporaine.

Fonds François Jacob
Lors de la création de sa chaire au Collège de France, François Jacob a réuni autour de lui une collection de monographies. Il en a fait don à la Bibliothèque d’Ulm-Sciences humaines de l’ENS, qui a déposé ce don au CAPHÉS, bibliothèque de son réseau dont le champ disciplinaire correspond aux intérêts de François Jacob.

Fonds Pierre Jeannin
Les archives de travail de cet historien moderniste sont en train d’être rassemblées au CAPHÉS.

Fonds Ernest Kahane
Jean-Pierre Kahane a souhaité donner au CAPHÉS les archives de travail de son père, le biochimiste, Ernest Kahane ainsi que les ouvrages d'histoire des sciences de ce dernier.

Fonds Odile Marcel
Odile Marcel a constitué un fonds documentaire autour de la thématique de la maladie. 

Fonds Liliane Maury
Pendant plus d'une douzaine d'années, Liliane Maury a animé avec Mireille Delbraccio le séminaire "Philosophie et sciences humaines". Il a semblé tout à fait naturel que les ouvrages de sa bibliothèque personnelle utiles à ce séminaire ainsi que les archives qui ont été produites dans ce cadre rejoignent le CAPHÉS.

Fonds Jean-Jacques Salomon
Jean-Jacques Salomon a désiré léguer sa bibliothèque de travail concernant la politique de la science au CAPHÉS.

Fonds Pierre Schlienger
Radiothérapeute à l’Institut Curie, Pierre Schlienger a été soucieux du devenir de ses archives de travail et les a confiées au CAPHÉS.

Fonds Gérard Simon
La bibliothèque et les archives de travail de Gérard Simon, historien des sciences spécialiste notamment de Kepler, ont été données au CAPHÉS par ses héritiers.

Inventaire : Archives.Gérard.Simon.pdf

Fonds Hourya Sinaceur
Historienne des mathématiques, Hourya Sinaceur a souhaité donner au CAPHÉS une petite collection d’ouvrages en histoire des sciences.

Fonds Madeleine Sirugue-Collin
Enseignant-chercheur en physique théorique, Madeleine Sirugue-Collin a désiré que les archives qu’elle avait conservées durant sa carrière, archives manifestant pleinement le renouveau de la physique théorique en France, trouvent un lieu pour être conservées. Elle en a fait don au CAPHÉS.

Fonds René Taton
Quelques ouvrages de la bibliothèque personnelle de René Taton et ses archives de travail ont été donnés au CAPHÉS. René Taton occupe une place importante dans l’histoire de l’histoire des sciences au niveau national, mais aussi international, en tant que Directeur de la Revue d’Histoire des Sciences et au sein de l’Union Internationale d’Histoire et de Philosophie des Sciences.

Inventaire : Archives.Taton.pdf

Fonds Itzhak Torchin
Médecin érudit et passionné d’histoire des sciences, en particulier d’histoire des mathématiques et de la physique, Itzhak Torchin a rassemblé une collection d’ouvrages dans sa bibliothèque personnelle. Ils ont été donnés au CAPHÉS par ses héritiers.

Fonds Jeannine Yon-Kahn
Directrice de recherche au CNRS, Jeannine Yon-Kahn a constitué une documentation considérable au cours de ses recherches en enzymologie. Elle avait à cœur d’en faire profiter les autres chercheurs. C’est pourquoi elle en a fait don au CAPHÉS.