Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Philosophie et histoire de la psychiatrie, XIX-XXIe siècle

Membres de l’Atelier

Claude Debru est philosophe, professeur émérite de Philosophie des sciences à l’École normale supérieure et rattaché au CAPHÉS. Il a été élu correspondant de l’Académie des sciences (section Biologie humaine et sciences médicales) et, depuis 2011, a été élu membre de l’Académie des sciences. Il est également membre de la Deutsche Akademie der Naturforscher Leopoldina. Il a écrit de nombreux articles et plusieurs ouvrages parmi lesquels : Neurophilosophie du rêve, (Paris, Hermann 1990) ; Soi et Non-Soi (avec Jean Bernard et Marcel Bessis, Paris, Seuil, 1990) Philosophie de l’Inconnu. Le vivant et la recherche (Paris, PUF, 1998) ; Le possible et les biotechnologies (PUF, 2003) ; Au-delà des normes : la normativité (Paris, Hermann, 2015). Contact : claude.debru@ens.fr

 

Elisabetta Basso est postdoctorante au « Centro de Filosofia » de l’Université de Lisbonne (bourse FCT) et boursière EURIAS à l’Institut d’Études Avancées, Collegium de Lyon (Université de Lyon). Ancienne boursière de la Fondation A. v. Humboldt, elle est aussi chercheuse associée de l’« Innovationszentrum Wissensforschung » de la Technische Universität, Berlin. Elle a publié plusieurs articles sur Michel Foucault et sur l’histoire du mouvement phénoménologique en psychiatrie. Parmi ses publications, Foucault e la Daseinsanalyse : un’indagine metodologica (Milano, Mimesis, 2007) ; l’édition italienne de Ludwig Binswanger, Il sogno (Macerata, Quodlibet, 2009) ; le volume collectif Foucault à Münsterlingen. À l’origine de l’Histoire de la folie, avec Jean-François Bert (Paris, EHESS, 2015) ; le numéro thématique : « Philosophie de la psychiatrie », Revue de Synthèse (avec Mireille Delbraccio, vol. 136, n°1-2, 2016). Contact : elisabetta.basso@ens.fr.

 

Mireille Delbraccio est philosophe, ingénieur de recherche honoraire au CNRS, associée à l’UMS 3610-CAPHÉS à l’École normale supérieure, où elle anime le séminaire « Philosophie et sciences humaines » et, depuis 2012, un séminaire en collaboration avec des psychiatres, « La psychiatrie et ses objets », co-organisé avec le Dr. Saïd Chebili au Centre Hospitalier d’Orsay. Elle a travaillé sur la phénoménologie et la psychiatrie existentielle, ainsi que sur la psychanalyse. Elle a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont La Sagesse pratique. Autour de l’œuvre de Paul Ricoeur (avec Jeffrey Andrew Barash, Paris, CNDP, 1998), Bergson professeur (avec Sylvain Matton et Alain Panero, Louvain, Peeters, 2015) ; Écriture(s) et psychanalyse : quels récits ? (avec Françoise Abel et Maryse Petit), Paris, Hermann, 2015) ; le numéro thématique : « Philosophie de la psychiatrie », Revue de Synthèse (avec Elisabetta Basso, vol. 136, n°1-2, 2016). Contact : mireille.delbraccio@ens.fr

 

Emmanuel Delille est Visiting Scholar au Max Planck Institute for the History of Science (Berlin), chercheur associé au Centre Marc Bloch (Humboldt Universität, Berlin) et au CAPHÉS. Il travaille sur l’histoire de la santé, en particulier l’histoire de la psychiatrie et de l’épidémiologie en France, en Allemagne et au Canada. Après des premiers travaux sur l’Encyclopédie Médico-Chirurgicale (EMC), les fonds d’archives Henri Ey et Henri Ellenberger, ou encore l’histoire de l’hôpital psychiatrique de Bonneval, ses dernières publications analysent l’évolution de l’enseignement médical dans les années 1950-60, l’histoire de la psychiatrie culturelle et la problématique de la normativité. Il a récemment contribué au numéro spécial de la revue Santé Mentale au Québec (vol. 41, n°2, 2016) sur l’archive psychiatrique et à celui de la Revue de Synthèse (vol. 137, n°1, 2016) sur la philosophie de la psychiatrie (2016). Il publie prochainement un ouvrage sur l’histoire de la psychiatrie culturelle aux Éditions ENS. Contact : edelille@ens.fr