Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil du site > Présentation

Historique

Le CNRS soutient depuis de nombreuses années l’activité de plusieurs laboratoires en histoire et philosophie des sciences, qui sont, pour l’essentiel, des unités réunissant des chercheurs et des étudiants. Il n’entrait pas dans les missions de ces laboratoires de constituer un fonds d’ouvrages et d’archives accessible à toute la communauté scientifique. C’est pourquoi la création d’une unité de service chargée de cette mission a semblé nécessaire au CNRS. L’UMS 2267-ACTA semblait le lieu naturel de cette mission. Éditrice de deux revues, la Revue d’Histoire des Sciences et la Revue de Synthèse, elle s’avérait déjà au service de la communauté scientifique dans son ensemble. Elle apportait avec elle le partenariat précieux de la Fondation « Pour la science », tutelle presque obligée de ce laboratoire, parce que propriétaire des deux titres de revue.

La Fondation « Pour la science » - Centre International de Synthèse peut s’enorgueillir aujourd’hui d’un passé prestigieux dans les domaines de l’histoire des sciences et de la philosophie des sciences.
Logée à l’Hôtel de Nevers de 1927 à 2001, en compagnie de l’Académie internationale d’histoire des sciences, ces deux institutions, créées respectivement par Henri Berr (1863-1954) et Aldo Mieli (1879-1950), prenaient en ces lieux la relève du salon de la marquise de Lambert (1647-1733), qui, chaque mardi, recevait les savants et philosophes de son époque – Fontenelle, Montesquieu, Fénelon, etc.
« En 1958, l’Hôtel de Nevers accueillait le nouveau Centre d’études et d’enseignement de l’histoire des sciences et des techniques créé par Fernand Braudel et dirigé par Alexandre Koyré. […] Avec le Centre international de Synthèse, l’Union Internationale d’Histoire et de Philosophie des Sciences, l’Académie Internationale d’Histoire des Sciences, la Revue de Synthèse, la Revue d’Histoire des Sciences, les Archives internationales d’Histoire des Sciences, avec Pierre Costabel, Mirko Grmek, Jacques Roger, Suzanne Delorme, René Taton, le 12 de la rue Colbert fut pendant deux décennies la “maison mère” de l’histoire des sciences » (Robert Halleux).

Il incombe aujourd’hui au CAPHÉS de faire fructifier cet héritage prestigieux! L’École Normale Supérieure, de son côté, a tenu à développer, à partir des années 90 à l'initiative du directeur de sa Bibliothèque, Pierre Petitmengin, puis à partir des années 90-2000 sous l’impulsion d’un groupe d’enseignants-chercheurs, un fonds spécifique à l’histoire des sciences et à la philosophie des sciences. L’École a eu souci de promouvoir ces deux disciplines – d’où la création du Collectif Histoire Philosophie Sciences et du Centre Cavaillès.
L'ENS possède, par ailleurs, un certain nombre de fonds anciens précieux dont la mise en valeur n’était compatible ni avec une politique de libre accès (par ailleurs, tout à fait souhaitable pour les élèves), ni avec les priorités des enseignements délivrés. Par conséquent, un projet de création d’une nouvelle bibliothèque (d’abord appelée Bibliothèque Cavaillès) s’est fait jour. En 2004, la Direction du Département des Sciences de l'Homme et de la Société du CNRS et l'ENS, par la signature d'une convention commune, ont décidé de l'installation de l'UMS ACTA devenue CAPHÉS au 29 rue d'Ulm, rendue effective en septembre 2005.
Le Centre documentaire du CAPHÉS, centre d’archives et bibliothèque, hérite d’une partie des locaux dévolus à la bibliothèque de l’Institut National de Recherche Pédagogique. Il se déploye dans différents espaces : une salle de lecture et un magasin sur deux niveaux. Ces locaux abritent des collections déposées par les institutions partenaires, afin, d’une part, de créer un lieu ressource à vocation patrimoniale dans les domaines de l’histoire des sciences et de la philosophie des sciences, et d’autre part, d’animer des recherches originales, via des séminaires et des colloques, prenant appui sur les ressources documentaires.

Partenaires

Fondation "Pour la science"-Centre international de synthèse
Académie Internationale d’Histoire des Sciences

Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences
IMEC (Institut Mémoire de l’Édition Contemporaine)
Institut Curie
Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques
Union Internationale d’Histoire et de Philosophie des Sciences (Division Histoire des Sciences et des Techniques)
Société Française de Philosophie