Atelier Digit_Hum 2022 – 13 octobre 2022, ENS-Paris

« Ouvrir les données de la recherche sur les sociétés contemporaines »

Le CAPHÉS, AOROC, le Centre Maurice Halbwachs et l’EUR Translitterae organisent la journée d’études « Ouvrir les données de la recherche sur les sociétés contemporaines », le jeudi 13 octobre à l’École normale supérieure (45 rue d’Ulm, Paris). Elle s’inscrit dans le cycle des Ateliers Digit_Hum qui explorent depuis 8 ans, selon une thématique choisie, les pratiques et outils développés en humanités numériques.

Vous êtes cordialement invités à cette journée ouverte à tous.
Merci de vous inscrire en répondant au sondage suivant : https://evento.renater.fr/survey/atelier-digit_hum-2021-jeudi-3-octobre-2022-ens-kd7jjykp

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse digit_hum@ens.fr.

Argumentaire :

« Aussi ouvert que possible, aussi fermé que nécessaire ». Le mouvement d’ouverture des données de la science, porté par des convictions scientifiques (la science comme bien commun) et éthiques (lutte contre le plagiat, lutte contre les fraudes scientifiques), se heurte aujourd’hui à plusieurs questions difficiles : cultures scientifiques incompatibles ou impérialistes, relations de pouvoir entre observateurs et observés, crainte de la bureaucratisation liée aux réglementations, risque de routinisation de la recherche scientifique. On fera ici le pari que l’anthropologie sociale, du fait même de sa douloureuse histoire (dénonciation ou participation à des génocides, complicités dans l’exploitation des ressources et la destruction de l’environnement, liens supposés avec les impérialismes et les colonialismes, enjeux identitaires et luttes autour des frontières nationales), peut aider à clarifier les enjeux pédagogiques et épistémologiques du rapport aux données confidentielles, marchandisées, publiques et de la construction des métadonnées. Comment surmonter la tension entre l’exigence de transparence et de reproductibilité des données de la recherche et l’exigence de protection des données personnelles, qui concerne à la fois l’enquêteur et l’enquêté ? 

Programme

9:30                      Accueil café

10:00                    Introduction. Par Mathias Girel (référent intégrité scientifique pour l’ENS, UAR CAPHES / République des Savoirs)

MATINÉE

Modération :  Léa Saint-Raymond (ENS, Observatoire des humanités numériques)

10:15                    Aussi ouvert que possible ? Par Marin Dacos (Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation)

10:30                    Mécanographie et anthropologie structurale : les enjeux épistémologiques et méthodologiques de l’automatisation dans l’histoire de l’anthropologie française. Par Lucie Fabry (Université de Bourgogne, UMR LIR3S)

11:00                    Pause

11:15                    La gestion des données de recherche, un processus nécessairement réflexif. Retours d’expérience à partir d’une archive de données en sciences sociales. Par Pablo Diaz (Université de Lausanne, FORS)

11:45                    La vue dissidente d’un sociologue de terrain sur la promesse des open data. Par Daniel Bizeul (UMR Cresppa-CSU)

12:15                    Échanges avec la salle, animés par Léa Saint-Raymond

13:00                    Déjeuner / Buffet

APRÈS-MIDI

Modération : Serge Wolikow (Université de Bourgogne/Réseau National des MSH)

14:30                    Etre loyal : réflexions sur l’émergence du contrat de silence. Par Denisa Butnaru (Universität Konstanz/UMR LinCS, Université de Strasbourg)

15:00                   Montrer et publier les données de terrain, enjeux et limites : le cas de la revue Sources. Matériaux & terrains en études africaines. Par Chloé Buire (UMR LAM, revue Sources) et Bastien Miraucourt (UMR LAM/UAR Afrique au sud du Sahara)

15:30                    Pause

15:45                    ArchEthno, un outil pour enseigner la démarche inductive et les responsabilités concernant les données ethnographiques. Par Olivia Vieujean (Université libre de Bruxelles, UMR CMH) et Florence Weber (ENS, UMR CMH)

16:15                    Qui protéger, consentir à quoi, enquêter comment ? Les sciences sociales face à la bureaucratisation de la vertu scientifique. Par Johanna Siméant-Germanos (Département de Sciences sociales de l’ENS, UMR CMH)

16:45                   Échanges avec la salle, animés par Serge Wolikow

________________________

Téléchargez le livret et le programme

________________________

Evénement soutenu par l’Observatoire des humanités numériques de l’ENS-PSL
Programme prochainement disponible sur le site de l’ObHN à l’adresse : https://odhn.ens.psl.eu/newsroom/atelier-digit-hum-2022-ouvrir-les-donnees-de-la-recherche-sur-les-societes-contemporaines