Arabic sciences and philosophy : A historical journal

  • Rédacteur en chef : Marwan Rashed (Sorbonne Université, Paris)
  • Secrétaire de rédaction : Erwan Penchèvre (CNRS, Paris)
  • Comité de lecture : Mohammed Abattouy (Arab Center for Research and Policy Studies, Doha), Peter Adamson (University of Munich), Amos Bertolacci (Scuola Normale Superiore, Pisa), Cécile Bonmariage (University of Louvain-la-Neuve), Charles Butterworth (University of Maryland), Cristina Cerami (CNRS, Paris), Pascal Crozet (CNRS, Paris), Vincenzo De Risi (CNRS, Paris), Khaled El-Rouayheb (Harvard University), Resianne Fontaine (University of Amsterdam), Nadja Germann (University of Freiburg), Frank Griffel (Yale University, USA), Pauline Koetschet (CNRS, Aix-en Provence), Andreas Lammer (University of Trier), Jon D. McGinnis (University of Missouri), F. Jamil Ragep (McGill University), Gregor Schwarb (SOAS University of London), Richard Sorabji (King’s College, London), Tony Street (Faculty of Divinity, Cambridge), Sophia Vasalou (University of Birmingham), Robert Wisnovsky (McGill University)
Présentation

La revue Arabic sciences and philosophy : A historical journal est publiée par Cambridge University Press avec le concours du CNRS, et elle paraît depuis 1991. Animée, dès sa création, par un comité de lecture international, elle consolide les normes de rigueur qui se font jour dans nos disciplines, permet à de jeunes chercheurs de faire connaître leurs travaux, et ouvre le domaine aux disciplines connexes. Les numéros parus témoignent de la fidélité à ces objectifs.

Chaque article est soumis, anonymement, à deux lecteurs français ou étrangers, choisis au sein du comité de lecture ou en dehors lorsque le thème de l’article l’exige. S’il y a désaccord entre les deux experts, un troisième avis est demandé. Le comité de rédaction attache la plus grande importance à la présentation matérielle des articles : les auteurs, leur institution de rattachement et leur adresse sont indiqués au début de chaque article. Ces indications sont suivies par des résumés en anglais et en français. Les instructions aux auteurs, imprimées en 3e de couverture, assurent l’uniformité de présentation des articles.

Nous devons insister sur un autre point : l’équilibre entre les articles rédigés en français et les articles rédigés en anglais. Arabic sciences and philosophy a reçu dès ses premiers numéros un accueil favorable de la critique, comme le montrent les comptes rendus de Nature (vol. 353, 3 octobre 1991) et de British book news (février 1992).

Actuellement, la SIHSPAI (Société Internationale d’Histoire des Sciences et de la Philosophie Arabes et Islamiques) et le CHSPAM (laboratoire SPHERE, UMR 7219) sont fortement représentés au sein des instances de la revue. L’adhésion à la SIHSPAI comprend l’abonnement à la revue.

La revue repose sur la collaboration entre le CAPHÉS (UMS 3610), le CHSPAM et le Centre Léon Robin (UMR 8061) ; son secrétariat de rédaction, localisé au CAPHÉS, est assuré par Erwan Penchèvre, IE CNRS. L’édition est double et simultanée, papier et électronique. Les tables des matières et les résumés en anglais et en français de tous les articles parus depuis 1991 sont disponibles en ligne en accès ouvert auprès de CUP (www.cambridge.org/asp). Le modèle commercial suivi par CUP est de type « hybride ». Les auteurs peuvent choisir de payer des APC pour mettre en ligne leur article en accès ouvert dès parution ; sinon, l’article n’est pas en accès ouvert, mais l’auteur peut néanmoins déposer la version acceptée de son article en archive ouverte (HAL, arXiv,…), avant même sa parution papier.